Loïc Bonnefont

La peinture de Loïc Bonnefont réussit le prodige libérateur qui nous sauve du marigot putride qu’est le monde où nous vivons chaque jour plus dangereusement, au bord même des falaises précurseurs de la destruction totale.

Les falaises que peint Bonnefont, ni tombent, ni feront tomber quoi que ce soit. Elles sont étayées par d’immenses madriers en bois ou métal. C’est ainsi que la volonté fortifie l’indéchiffrable géométrie de l’imposante falaise du vivre.

Il est l’auteur – au Chant des Muses – du livre ToroTango.

Œuvres :

ToroTango

Un livre indispensable sur la naissance d’un nouvel art ! Avec 25 grands dessins couleurs.

Participe à ces n° de Zinozorrus :